Téléphone
06.69.24.51.80.
Mail
myriam.loboda@gmail.com
Ouverture du cabinet
Du mardi au samedi

Quand puis-je amener mon nourrisson chez un ostéopathe et pourquoi?

Je vais commencer par les règles générales et communément admises dans notre communauté. Vous pouvez consulter un ostéopathe dès que :

- vous observez une asymétrie de mouvement ou de position ; une main qui sert plus que l’autre pour attraper les objets (la latéralisation commence à se voir dans ces gestes de motricité volontaire à partir de 7 mois), une jambe plus étendue que l’autre, la tête qui tourne plus d’un côté que de l’autre, un sein qui est mieux pris durant l’allaitement que l’autre, etc...

- quand il y a des pleurs qui ne s’arrêtent pas alors que bébé a mangé, qu’il est propre et qu’on lui propose suffisamment de temps de sommeil.

- quand vous suspectez des troubles digestifs ; pleurs rythmés par les repas avec possible posture en hyperextension, et potentiel reflux gastrique plus ou moins tardifs. L’émission de gaz et/ou de rôts semble le soulager.

- quand bébé a dû mal à prendre le sein.

- quand la sortie des dents n’est pas symétrique haut/bas et droite/gauche.

En dehors de ces règles générales, je conseille aux parents de consulter :

- en post-partum ; après la naissance, on vérifie que les adaptations du corps malléable du bébé se sont bien faites et que les positions prises par le bébé dans le ventre de maman n’ont pas imprimées des positions préférentielles. La consultation se fait à partir de 2 semaines après l’accouchement ou plus tôt si il présente des traces liés aux instruments utilisés ou un des motifs pré-cité.

- avant 3 mois, on vérifie que le crâne se développe de façon harmonieuse en parallèle au développement cognitif et moteur de bébé. A 3 mois, la première fontanelle (celle à l’arrière du crâne) commence à fusionner. La prévention des Déformations Crâniennes Positionnelles qui se mettent en place avant cette date est essentielle.

- A 6 mois, bébé se retourne seul et se tient assis ! Il développe ses chaînes musculaires postérieures qui s’insèrent sur l’occiput (os à la base du crâne). Ce faisant, il commence à acquérir ses futures courbures rachidiennes. Il est important que ces étapes se fassent et que bébé sache se retourner des 2 côtés.

- A 9 mois, bébé se déplace à 4 pattes! Cette acquisition d’autonomie est essentielle. Dans le 4 pattes, bébé développe ses chaînes musculaires croisées : celles qui permettent plus tard le balancement des bras en synergie avec la bascule du bassin lors de la marche. Si le 4 pattes ne signifie pas grand-chose pour vous, pour moi ça veut dire beaucoup. Quand cette étape n’est pas effectuée, ou remplacée par ses variantes comme le 3 pattes, on suspecte notamment une dysfonction du bassin ou de la hanche qui risque de retarder la marche.

- Entre 12 et 18 mois, bébé marche ! La position verticale du sacrum va entraîner une adaptation globale de toute la colonne vertébrale de bébé.

L’architecture globale du corps s’organise à travers toutes ces étapes : votre ostéopathe vérifie que chaque étape se passe de façon optimum. C’est notre plus grand rôle de prévention !

Dans tous les cas, si vous avez un doute, n’hésitez pas à appeler votre ostéopathe !

 

 

 

Comment se déroule une consultation avec un enfant ?

On ne traite pas un enfant ou un nourrisson de la même façon qu'un adulte.

Selon l'âge, l'ossification n'est pas terminée, les facettes articulaires n'existent pas encore, les structures osseuses ont différentes propriétés.

En général, pour traiter un enfant, on utilise ce qu'on appelle des "techniques douces". Dans tous les cas, on explique ce qu'on fait au fur-et-à-mesure.

Votre enfant ne connaît pas l'ostéopathie et est en âge de poser de questions? Pourquoi ne pas regarder ces explications faites par l'équipe de "C'est pas sorcier" avec lui? Je répondrai au reste !