Téléphone
06.69.24.51.80.
Mail
myriam.loboda@gmail.com
Ouverture du cabinet
Du mardi au samedi

Comment l’ostéopathie agit dans les cas d'infertilité ?

On parle surtout d'hypofertilité ici. L'infertilité est une incapacité définitive à concevoir. L'hypofertilité est une diminution de cette capacité. Mais rien n'est perdu! 1 couple sur 6 consulte suite à une difficulté à concevoir un enfant au bout d'un an avec des rapports sexuels réguliers (tous les 2 jours en période d'ovulation).

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui s’intéresse à l’ensemble du corps.

Dans le cas d’un trouble à la procréation, elle propose de travailler sur 3 axes :

- Travail biomécanique local et global ; Il s’agit de relâcher les tensions dans le corps afin de permettre aux différents glandes et organes qui interviennent dans la reproduction de retrouver une mobilité optimale.

- Travail hormonal spécifique sur les glandes intervenant dans la procréation : ovaires/testicules/prostate, hypothalamus/hypophyse, thyroïde, pancréas, surrénales.

- Travail gynécologique ; Par des techniques manuelles externes, il s’agit d’améliorer la mobilité, la vascularisation et l’innervation des organes et annexes liés à la reproduction.

Ces techniques s’adressent aussi bien aux femmes qu’aux hommes.

30% des hypofertilités sont féminines et 20 % des troubles d’hypofertilité sont d’origine masculine.

 


Quand l’ostéopathie intervient-elle ?

Avant tout processus médical, on réalise déjà un équilibration globale du corps.

Ensuite, elle soutient les processus de Procréation Médicalement Assistée (en prévoyant un délai d’environ 3 semaines entre les séances d’ostéopathie et les stimulations ovariennes/ implantation d’embryon…) et elle intervient également en amont de ces processus lorsque l’infertilité est dite fonctionnelle (aucune cause médicale invoquée).

N’hésitez pas à en parler avec votre ostéopathe ou à me contacter pour plus d’informations (06.69.24.51.80.).

Que pouvez-vous faire en amont de votre suivi ostéopathique?

- A partir de 35 ans, demandez à être suivie par un gynécologue.
- Avez-vous des antécédents gynécologiques (salpingite, anomalie utérine, kyste ovarien, endométriose, ...)? Si oui, rassemblez vos derniers examens médicaux ( bilan hormonal, imagerie).
- Réalisez votre courbe de température : il s'agit d'un relevé quotidien de votre température. Elle est prise de bon matin, avant le lever et reportée dans un tableau que vous pouvez trouver en suivant le lien. Elle rend compte de la présence d'une ovulation ou non. Physiologiquement, la température s'élève vers le milieu du cycle et reste en plateau pendant une dizaine de jours. Cette courbe m'intéresse bien sûr mais elle intéressera aussi votre gynécologue. Cette courbe est d'autant plus utile que vous faites de relevé sur 3 mois au moins pour vraiment rendre compte d'une tendance. Si vous n'avez pas ou peu de saignement, pensez à reporter les jours où vous ressentez une tension mammaire et/ou des nausées.

On en parle sur France Bleu

Gillian Le Solleu, ostéopathe, explique en quoi l'ostéopathie peut aider à la fertilité et dans les processus de Procréation Médicalement Assistée dans une émission de radio très accessible à tous.